Combien coûte un site web transactionnel ? (partie 1)

Pour nous joindre : info@communiqc.ca       (514) 972-9599

Tout dépendant du niveau de sophistication et du budget, plusieurs aspects sont à considérer afin de déterminer le coût d’un nouveau site ou de la refonte d’un site existant.

1. Le coût d’une transaction

Le portail qui assure la connection entre votre institution financière et la carte de crédit du client. Un panier (shopping cart) et un portail sont peu dispendieux au départ. Les frais par transaction varient de 1 à 5 %.

Bouton d'achat en ligne
Panier de magasinage en ligne

 

2. Le coût de l’hébergement web

Ayez en tête la sécurité (protection des informations personnelles) et la fiabilité du signal. Comparez les niveaux de services et les prix lors de votre recherche d’un hébergement pour le site web.

HTTP://
fournisseur de service internet

 

3. Le coût de l’interface graphique et de l’architecture

Le site doit être facile à utiliser autant pour le client que pour l’administrateur, le vendeur, le manufacturier et le designer. Les prix varient de 250$ à 500,000$ par année.

Interface graphique de l'utilisateur
main qui touche un écran tactile

 

4. Le coût du marketing et de la publicité

Pour estimer ce coût, étudiez la compétition. Quelle publicité met-elle en ligne ? Utilisez Google Adwords pour évaluer le coût par visite en utilisant les mots-clés de la publicité  du compétiteur. Prévoyez un budget et du temps pour la promotion du site jusqu’à ce que la marque soit bien établie et qu’un bassin de client assurent le roulement de la compagnie.

Illustration du marketing en ligne. Les courriel  sont en bas de la pyramide, les médias sociaux sont dessus, le site web ensuite et le blog tout en haut
Marketing en ligne

 

5. Le coût du CRM (Customer Relationship Management)

Les moyens de communications (comme le courriel, le téléphone, les messages textes), la gestion de l’inventaire, la collecte des taxes, l’analyse du site web impliquent aussi des frais non négligeables.

CRM
CRM Customer Relationship Management

Marketing efficace en 5 points

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599

Voici 5 aspects à considérer pour du marketing efficace. Qu’il soit numérique ou traditionnel importe peu. Les questions qui suivent sont fondamentales.

1 – Analyser la situation et définir la stratégie

target market
Analyse des besoins et des ressources afin d’atteindre les objectifs

Quels sont les objectifs : augmenter les ventes ? Améliorer le produit ? Mieux servir la clientèle ?

Quel est le type d’entreprise ? Qui sont les prospects ? Que fait la compétition ?

Définir la stratégie en fonction des objectifs, des opportunités de marché et des canaux de communication choisis.

Bannière web Bannière traditionnelle Panneau publicitaire Télé Radio
Magazine Commandites Blogue Relations Publiques Infolettres
SEO SEM Événements Programme de fidélité Média sociaux

2 – Concevoir un calendrier        

marketing-plan-thumbnail
Planification des actions marketing en lien avec les objectifs

    

Prévoir un an. Les quatre saisons sont importantes. Les événements annuels comme les fêtes, congrès, festivals, relâche scolaire, vacances, rentrée scolaire en septembre, jeux olympiques, élections, championnats, anniversaires.

Répartir les thèmes spécifiques à l’entreprise, déterminer les sujets, les plateformes, les jours de publications.

Conserver dans un document de référence. Il y aura des changements lors des urgences ou des congés imprévus.

Les photos attirent l’attention. Elles peuvent suffirent. L’actualité ajoute du dynamisme. S’assurer que toutes les plateformes répondent aux objectifs marketings pour la période en cours.

3 – La fréquence

Un graphique de pulsation cardiaque
Fréquence des actions marketing

Décider de la fréquence et s’y tenir sauf exception. Pour savoir à quel moment publier, vérifier l’heure où les commentaires arrivent. Il existe des outils pour cibler les meilleures plages horaires de Facebook. Google Analytics est un bon outil pour connaitre l’heure des fréquentations sur le blogue. Twitter dévoilera le nombre de retweets en utilisant Hootsuite, Tweetdeck ou Sprout Social.

4 – La constance

constance du temps
La constance du temps

La régularité est importante. Garder le contenu pertinent, simple et facile à partager. Une photo du jour fait l’affaire. On peut aussi répéter en donnant un nouvel angle, en changeant de canal et en donnant de l’espace entre les contenus répétitifs.

On peut varier le type de contenu : question, concours, phrase à compléter.

On peut aussi créer une chronique hebdomaire, solliciter un blogueur invité, faire un hangout avec un invité vedette et les fans.

5 – La pertinence et l’originalité

Pertinence et originalité
Trouver les bon ingrédients et innover

S’assurer que le message est pertinent pour la personne cible. Un plus, l’originalité, peut se réaliser par une photo, un vidéo, un sondage, un concours, un procédé qui crée des interactions entre les participants ou entre l’émetteur du message et les lecteurs.

Référence : http://fredericgonzalo.com/2012/01/10/5-regles-dor-pour-une-strategie-de-contenu-efficace/