Blogue

Marketing efficace en 5 points

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599

Voici 5 aspects à considérer pour du marketing efficace. Qu’il soit numérique ou traditionnel importe peu. Les questions qui suivent sont fondamentales.

1 – Analyser la situation et définir la stratégie

target market
Analyse des besoins et des ressources afin d’atteindre les objectifs

Quels sont les objectifs : augmenter les ventes ? Améliorer le produit ? Mieux servir la clientèle ?

Quel est le type d’entreprise ? Qui sont les prospects ? Que fait la compétition ?

Définir la stratégie en fonction des objectifs, des opportunités de marché et des canaux de communication choisis.

Bannière web Bannière traditionnelle Panneau publicitaire Télé Radio
Magazine Commandites Blogue Relations Publiques Infolettres
SEO SEM Événements Programme de fidélité Média sociaux

2 – Concevoir un calendrier        

marketing-plan-thumbnail
Planification des actions marketing en lien avec les objectifs

    

Prévoir un an. Les quatre saisons sont importantes. Les événements annuels comme les fêtes, congrès, festivals, relâche scolaire, vacances, rentrée scolaire en septembre, jeux olympiques, élections, championnats, anniversaires.

Répartir les thèmes spécifiques à l’entreprise, déterminer les sujets, les plateformes, les jours de publications.

Conserver dans un document de référence. Il y aura des changements lors des urgences ou des congés imprévus.

Les photos attirent l’attention. Elles peuvent suffirent. L’actualité ajoute du dynamisme. S’assurer que toutes les plateformes répondent aux objectifs marketings pour la période en cours.

3 – La fréquence

Un graphique de pulsation cardiaque
Fréquence des actions marketing

Décider de la fréquence et s’y tenir sauf exception. Pour savoir à quel moment publier, vérifier l’heure où les commentaires arrivent. Il existe des outils pour cibler les meilleures plages horaires de Facebook. Google Analytics est un bon outil pour connaitre l’heure des fréquentations sur le blogue. Twitter dévoilera le nombre de retweets en utilisant Hootsuite, Tweetdeck ou Sprout Social.

4 – La constance

constance du temps
La constance du temps

La régularité est importante. Garder le contenu pertinent, simple et facile à partager. Une photo du jour fait l’affaire. On peut aussi répéter en donnant un nouvel angle, en changeant de canal et en donnant de l’espace entre les contenus répétitifs.

On peut varier le type de contenu : question, concours, phrase à compléter.

On peut aussi créer une chronique hebdomaire, solliciter un blogueur invité, faire un hangout avec un invité vedette et les fans.

5 – La pertinence et l’originalité

Pertinence et originalité
Trouver les bon ingrédients et innover

S’assurer que le message est pertinent pour la personne cible. Un plus, l’originalité, peut se réaliser par une photo, un vidéo, un sondage, un concours, un procédé qui crée des interactions entre les participants ou entre l’émetteur du message et les lecteurs.

Référence : http://fredericgonzalo.com/2012/01/10/5-regles-dor-pour-une-strategie-de-contenu-efficace/

6 portraits d’un site web

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599

Google analytics est un outil d’orientation qui mesure l’efficacité du site web.
Voici six catégories d’indicateurs que vous pourrez analyser et suivre au fil du temps, une fois que vous aurez intégré Google Analytics à votre site.

1. Anatomie du trafic

Google analytics - Anatomie

Plus le trafic est élevé, mieux sont vos chances d’obtenir des ventes, en ligne ou via vos autres canaux de distribution. Google Analytics vous donne les statistiques génériques d’achalandage sur votre site, pour une période données (en heures, jours, semaines ou mois) :<

  • Nombre de sessions
  • Nombre de visiteurs uniques
  • Le nombre moyen de pages visitées par usager
  • La durée moyenne d’une session
  • Le pourcentage de nouvelles sessions vs gens qui reviennent
  • Le taux de rebond

L’outil est facile à configurer pour changer la période d’analyse, comparer avec le mois précédent l’année dernière, par exemple. On peut spécifier plusieurs variables pour obtenir des données plus précises.

2. Géographie du trafic

Géographie

Qui visite le site web ? Avant de lancer une campagne AdWords, offrir une entrevue à la radio, la télévision, ou publier dans un périodique, il est pertinent de connaître les critères démographiques de la clientèle. Google Analytics est une véritable mine d’informations. Il nous renseigne sur les aspects suivants :

  • Origine géographique (pays, ville, continent, sous-continent)
  • Langue
  • Sexe
  • Âge
  • Centres d’intérêts
  • Fréquence et visite la plus récente sur le site.

Les caractéristique de l’appareil utilisé lors de la visite aussi sont détectées par Google analytics ainsi que le navigateur.

3. Origines numériques des visiteurs

origines numériques

 

Google Analytics peut nous aider à découvrir comment le visiteur est arrivé sur le site. Les variables suivante sont détectées :

  • Trafic naturel ou organique
  • Trafic direct
  • Médias sociauxAfficher l’article
  • Trafic référent, en provenant de sites tiers
  • Courriel et infolettres
  • Campagnes payantes (AdWords)
  • Autres

Très utile pour les campagnes de publicité par Google Adwords, les mots clés utilisés afin de trouver votre site lors de la recherche sur le moteur de recherche de Google. Pour plus de résultats, on peut joindre Google Webmaster Tools à son compte Google Analytics.

4. trajets lors des visites

Que font les visiteurs, une fois sur le site ? On peut savoir quelles sont les pages visitées, lesquelles suscitent le plus d’intérêt (temps passé, conversions) ou à l’inverse, lesquelles semblent rebuter les utilisateurs (haut taux de rebond, faible temps passé, etc.).

trajets des visites

Si votre  site est doté d’un outil de recherche – ce qui est fortement recommandé, d’ailleurs – on peut voir notamment ce que les utilisateurs recherchent. Je vois ici par exemple que le terme “facebook” a été entré 14 fois dans la barre de recherche sur mon site. Si vous voyez que les gens entrent un terme en particulier sur votre outil de recherche, cela vous donne un indicateur: soit le sujet est d’intérêt, soit qu’il n’est pas assez en évidence et qu’on doive passer par la barre de recherche pour trouver les contenus reliés…

Google Analytics est utile pour comprendre quelles pages sont les plus consommées sur votre site. Peut-être sont-elles intéressantes, ou encore difficiles à trouver et on doit passer par l’outil de recherche.

5. Conversions

Google Analytics peut nous aider à mesurer les efforts marketing. Le nombre de ventes, le nombre de réservation ou diverses actions souhatiables. de la part du visiteur:

  • Télécharger une carte de la destination
  • Inscription à votre infolettre
  • Remplir un bon de commande ou un devis
  • Cliquer sur un bouton qui mène à une offre promotionnelle
  • Etc.
  • Conversions

6. Résultats en temps réel

Obtenir des données en temps réel sur votre site lors d’un lancement de produit, nouvelle promotion, nouvelle campagne pointant vers une page dédiée, diffusion d’un communiqué de presse, etc.

Temps réel

On peut se créer des rapports automatisés, créer des raccourcis vers nos indicateurs préférés, se créer des alertes ou encore établir divers objectifs de conversion. Il suffit de cibler ce qu’on veut mesurer et de prioriser quelles données sont plus importantes.

 

Pour plus d’informations :

http://fredericgonzalo.com/2015/03/23/6-raisons-dutiliser-google-analytics/

Fiches terminologiques

terminologie

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599

Les fiches terminologiques sont utiles aux traducteurs. On les regroupent par domaine (ou sujet) et sont le reflet de la vision ou des besoins d’une entité (groupe de travail, entreprise, organisme, école ou autre). Les fiches terminologique contiennent plusieurs champs. D’abord le terme dans la langue source (un ou plusieurs mots, acronyme) le terme est ensuite présenté dans la langue d’accueil. Les autres champs de la fiche terminologique sont la source, l’historique et optionnellement une remarque.

La création de fiches terminologique implique une structure fixe à l’intérieur de laquelle les éléments s’insèrent.

L’idéal est une base de donnée dotée d’une interface qui permet de créer, d’éliminer les fiches obsolète ou de mettre à jour des fiches existantes.

Une solution commune et facilement accessible est d’utiliser un chiffrier ou même un traitement de texte.

Ultimement, l’accès aux informations est ce qui importe.

Voici un Exemple de fiches terminologiques


 

Code Ascii

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599

Quand on veut insérer un caractère spécial, le code ascii est une option.

Logo WindowsDans l’environnement Windows, il suffit d’appuyer sur la touche « Alt » et de la garder enfoncer pendant qu’on ajoute le numéro (de 1 à 255).

Certains caratères ne sont pas visibles comme Alt 32 (espace) et Alt 255 (espace). Le tableau qui suit nous montre les 253 caractères visibles du Code ascii.

 

Logo macintosh

Les Codes ascii de 1 à 127 sont les mêmes pour Windows et Macintosh. Les caractères de 128 à 255 diffèrent. Voici le tableau pour les codes ASCII à utiliser avec Macintosh.  Les touches à enfoncer sont option, shift et barre d’espacement. pour plus de détails, voir les notes à la fin du tableau.

 

 

logo LinuxLogo Ubuntu - 3

Pour insérer un caractère spécial dans un environnement Linux ou Unix,
On appuie sur les touches ctrl + shift + no du caractère en Unicode

Ex: ALT + 173 génère un point d’exclamation à l’envers (ASCII 173)
Le caractère Unicode est U+00A1
Dans Ubuntu, appuyer les touches ctrl + Shift + U  00A1

Pour trouver le numéro Hexadécimal du jeu de caractères Unicode, cette table vous aidera. Pour plus de détails : ASCII code & Ubuntu

Alignement de bitexte

bitexte comme ADN

Pour nous joindre : info@communiqc.ca     (514) 972-9599


Les groupe de traducteurs utilisent les bitextes pour augmenter le nombre de mots traduits dans un laps de temps. Les bitextes sont utiles à l’étape de pré-traduction.

Ils sont générés par un logiciel.  Logiterm est un exemple de logiciel qui génère des bitextes. Aligner un bitexte créé par LogiTerm, c’est  remettre les morceaux de casse-tête en place.

Chaque élément du bitexte est une phrase ou un partie de phrase. La moitié de ces éléments sont dans une langue et l’autre moitié sont dans une deuxième langue. Chacune des deux langues exprime le même message. Aligner le bitexte consiste à placer un élément de langue A vis à vis l’élément de langue B dont le sens est le même.


L’alignement de bitextes est l’objet d’une promotion en mai 2015.

Voir un exemple de bitexte et la promotion : Alignement bitexte

Profitez-en, c’est gratuit et sans aucun engagement !